Les slasheurs au coeur du futur du travail ?

Un groupe de chercheurs vient de publier une étude prospective sur les principales tendances du futur du travail. Basée sur les réflexions de chercheurs, de consultants et dactivistes recueillies au sein du réseau et think-tank international RGCS ( Research Group on Collaborative Space), la note imagine 4 grands scenarii pour demain. Résultat ? Dans le paysage de 2030, les slasheurs occuperaient une place majeure, à l’interstice des trois principaux scenarii : freelancing, salariat, hybridation.

Dans le scenario « hybridation », la pluri-activité serait ainsi devenue courante, pour ne pas dire une norme : « A l’échelle individuelle, familiale et communautaire, les stratégies d’hybridation se multiplient. Ce scénario est celui qui est le plus lié à une nouvelle ingénierie du temps. Au même moment (hybridation synchrone), on est de plus en plus salarié et freelancer/entrepreneur. Cela permet parfois de préparer un nouveau chapitre de vie. Pour d’autres personnes (hybridation asychrone), l’alternance salariat-entrepreneuriat fait partie d’une stratégie de carrière et de vie « pensée » sur le long terme. » (étude, page 19).

Une hypothèse prospective qui intéressera ceux qui cumulent aujourd’hui plusieurs activités et qui souffrent parfois de difficultés à trouver une légitimité ou à construire une identité professionnelle claire : le slashing sera peut-être bien l’avenir…

 

 

Post Author: La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *