A => Z. Petit dictionnaire du slashing

La définition sociale du phénomène des slasheurs est en pleine construction. D’un côté la population concernée a du mal à se définir comme telle, ignorant souvent l’existence du concept. De l’autre, les médias naviguent entre une réalité sociologique encore mal définie (car difficile à définir) et des représentations qui relèvent du phénomène de mode et de la tendance générationnelle. Du weasure au switcheur, tour d’horizon des mots clefs et concepts associés au slashing en France et outre-atlantique.

 

Les termes propres aux slasheurs

  • Slasheur : terme anglais qui vient du signe typographique « / ». Il apparaît pour la première fois en 2007, dans le livre One person / Multiple careers de Marci Albolher
  • Primary vocation : la vocation première, originelle, dans le cas d’une pluri-activité
  • Weasure : contraction de « work » et « leasure », concerne la population, parmi les slasheurs, qui cumule une activité « plaisir » ou « loisir » à une autre activité (ex : facteur/prof zumba)
  • Synergie : qualifie la manière dont les activités multiples sont ou non liées et se nourrissent mutuellement. Exemple : synergie entre un journaliste/éditeur, pas de synergie immédiate chez une prof d’anglais/couturière
  • Hybridation : une sorte de slashing « light », quand la synergie est suffisamment forte pour considérer qu’il s’agit plus d’activités complémentaires que d’activités réellement différentes

 

Les cousins du slasheur 

Vous maîtrisez mal le concept de slasheur ? Pour simplifier les choses, la pluri-activité fait naître d’autres concepts. En anglais, what else…

    • Switcheur : compatriote du slasheur. Il exerce plusieurs activités non pas de manière cumulée mais de manière alternée dans le temps (un avocat reconverti en pâtissier puis en journaliste presse gourmande puis en formateur)
    • Hyphenated work  : alternative au slashing, un tiret sépare les activités au lieu d’un slash
    • Scanner : goût pour la multiplicité, il y aurait des personnalités « scanner » ou non on trouve le concept par exemple
    • Multipotentialites : talent pour la multiplicité. Emilie Wipnick en est la porte parole (son blog, )

***

Post Author: La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *